Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2017

UN SANCTUAIRE GALLO ROMAIN MIS A JOUR à Murviel Les Montpellier (mon village)

A l'occasion de l'aménagement d'un lotissement, une équipe de l'Institut National de Recherches Archéologiques préventives a mis à jour les vestiges d'un sanctuaire gallo-romain sur la commune de Murviel les Montpellier.

Cette découverte s'ajoute aux nombreuses autres déjà réalisées sur l'agglomération antique du Castellas qui voit le jour au début du IIème siècle avant notre ère. Le nom du peuple occupant les lieux, les Samnagenses, est connu par une inscription plus tardive et par les écrits de l'auteur Pline l'Ancien (23 - 79).

Situé sur un versant faisant face à la ville antique, le sanctuaire gallo-romain, observé sur une surface de

4 000 m2, est composé de bâtiments établis autour d'une vaste place dont 3 côtés ont été dégagés. 

LE TEMPLE : 

De forme quadrangulaire, le temple mesure 8 m de large et 10 m de long. Il est situé du côté oriental de la place et date du courant du 1er siècle avant notre ère. Son style témoigne de fortes influences gréco-italiques qui marquent la romanisation de l'architecture des lieux de cultes. Les limites de fouilles n'ont pas permis de localiser l'entrée qui devait se situer sur la façade est, façade probablement ornée de colonnes. Cette entrée donnait accès à un 1er espace : le pronaos. Dans son prolongement, une pièce de 8 m de côté - la cella - recevait la statue de la divinité honorée. La base et le couronnement de l'autel monumental ont été retrouvés dans les niveaux de démolition de l'édifice.

Au sud-ouest de la Cella, un ensemble de petits édicules maçonnés, de coffrages en tuiles ou d'amphores fichées dans le sol témoignent des pratiques d'offrandes effectuées par les fidèles. L'ensemble est clôturé par un mur d'environ 7 m du lieu de culte qui marque la limite de l'espace sacré et porte le nom de Péribole.

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA PLACE ET LE PORTIQUE SUD :

La place de 62 m de long sur plus de 25 m de large est dans un 1er temps bordée au sud par un portique. Il a été identifié par une série de fosses alignées et régulièrement espacées, témoins de supports de colonnes. Ce portique semble détruit dès l'Antiquité et laisse place à un ensemble de petits édifices d'environ 1 m de côté. Ces maçonneries en forme de U, orientées vers l'est, servaient de réceptacles aux dépôts votifs. S'y ajoutent plusieurs amphores plantées dans le sol. L'ensemble marque ainsi la présence de rites bien au-delà du périmètre circonscrit par le péribole du temple.

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE BATIMENT ET LE PORTIQUE OUEST :

A l'ouest, un long bâtiment limite l'espace public. Il est composé de plusieurs pièces aux superficies inégales, ouvertes sous un portique, vers la place. Le traitement du sol diffère : sols de cailloutis, sols en galet ou mosaïque pour la pièce la plus au nord. Leur destination n'a pas pu être clairement précisée, elles pourraient avoir servi à l'accueil des pèlerins. A l'arrière de ce bâtiment, une grande excavation creusée dans le substrat a servi à collecter de l'eau. Il s'agit probablement d'une source aménagée, dont la fonction culturelle reste à confirmer. Un petit autel votif y a été découvert : il atteste à minima d'une pratique religieuse dans un environnement proche. La présence de ces espaces publics (place, bâtiment, portiques et source) à proximité immédiate du temple permet d'identifier l'ensemble comme un sanctuaire.

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(source Inrap Méditerranée).

Récemment, un bassin entouré de bancs en pierres, a été dégagé. Près de ce bassin, une mosaïque a été trouvée. L'emplacement d'une canalisation (tuyau) est visible à l'entrée de ce bassin qui devait certainement être approvisionné par la source aménagée près du bâtiment qui limite l'espace public.

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

histoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellierhistoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellierhistoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellierhistoire,archéologie,temple,culture,sanctuaire,murviel les montpellier

Commentaires

Le passé enseveli ressurgit

Écrit par : vidal sylvie | 10/04/2017

J' adore l' histoire et voir les chantiers , mais quand tout est terminé ha ha ha .
Bon mardi et gros bisous marseillais ensoleillés .

Renée (mamiekéké).

http://img1.bonnesimages.com/bi/mardi/mardi_124.jpg

Écrit par : mamiekeke | 11/04/2017

Merci à vous deux. Et comme je le disais sur mon blog principal, malheureusement au mois de mai tout va être enseveli sous une couche épaisse de terre afin que le lotissement puisse se faire. Des maisons vont être construites, comme prévu, sur ce terrain. Ce qui a pu être sauvé jusqu'à maintenant sera visible dans le Musée du village. Bon après midi.

Écrit par : Elisabeth | 11/04/2017

Je suis en admiration, ma chère Élisabeth. Tu vois, il suffisait de ne pas creuser trop profondément finalement. Tu as recueilli de superbes et très intéressantes infos. C'est quand même triste de ne pas pouvoir garder tous ces vestiges. Merci pour ton regard sur notre passé. Gros bisous, ma belle, et superbe fin d'après-midi

Écrit par : Nell | 11/04/2017

Merci pour la visite.

Écrit par : enriqueta | 12/04/2017

Un véritable document à conserver. tu as fait un très beau travail avec cet article.Amitiés.

Écrit par : Ariaga | 13/04/2017

Je vois dans tes réponses aux commentaires que tout va être recouvert par un lotissement. C'est dommage... Bonne soirée

Écrit par : écureuil bleu | 13/04/2017

Je viens de trouver ton deuxième blog , mais toujours pas plus de newsletters ?
Regarde bien comment tu peux l' installer , ça ne se fait pas tout seul , c' est dommage qu' on ne reçoive pas de nouvelles quand tu fais un article .

Gros bisous marseillais du VENDREDI SAINT . jour du poisson comme tous les vendredis bien sûr ha ha ha .
Renée (mamiekéké).

http://img1.bonnesimages.com/bi/vendredi-saint/vendredi-saint_002.jpg

Écrit par : mamiekeke | 14/04/2017

Mamiekeke : non pas de newsletter, c'est un blog gratuit..... donc je n'ai pas cette option là. Désolée. Merci de ton passage et très bon week end ! bisous !
Ecureuil bleu : dommage mais tout ce qui a été trouvé d'intéressant (amphores, pièces, outils etc...) sera visible au Musée du village. Une petite compensation. Bon week end.
Ariaga : merci beaucoup, j'aime partager les découvertes avec mes visiteurs de blog. Bon week end. A bientôt.
Nell : oui, cela me rend triste car ce n'est pas le seul site qui sera enfoui autour de mon village. Sous l'esplanade, aménagée il y a 20 ans, on a aussi trouvé quelque chose mais on a fait un parking au-dessus. De même, un copain de mon mari qui vit pas loin des fouilles principales (le forum antique)a, sous sa maison, une villa romaine. Il le sait.... bon week end. Bisous du sud.
Enriqueta : merci de même pour ta visite.

Écrit par : Elisabeth | 14/04/2017

Moi aussi j' ai un blog entièrement gratuit et pourtant j' ai tout ce qu' il faut dedans , je ne comprend pas ton résonnement .

Vas chez eklablog tu verras , nous n' avons aucun contrat pour être chez eux .

Mais c' est ton choix je le respecte donc .

Gros bisous de la nuit .
Renée (mamiekéké).

Écrit par : mamiekeke | 15/04/2017

Mamiekéké : ce n'est pas moi qui a ce résonnement, c'est mon hébergeur. Il ne me permet pas d'avoir la newsletter. Ce n'est donc pas mon choix mais le choix de mon hébergeur. Je ne veux pas changer d'hébergeur, je suis ici depuis 11 ans. Je ne veux pas perdre mes amis. Gros bisous du sud...

Écrit par : Elisabeth | 19/04/2017

Écrire un commentaire