Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2015

NOTRE DAME DE LONDRES

Autour de son église romane du XIIème siècle, Notre Dame de Londres, petit village entouré de murailles, est gardé par 2 tours au nord et par le château au sud.

A l'intérieur du village, dans les ruelles étroites, découvrez les remparts, le four, l'église et le château (non visitable). Le village porte l'empreinte de la noble famille des Roquefeuil.

sud,région,tourisme,saison,balades,loisirs,pic st loup

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Près du château, l'église romane originale avec ses 2 nefs juxtaposées, est inscrite aux Monuments historiques.

sud,région,tourisme,saison,balades,loisirs,pic st loup

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château a pris la place d'un château féodal auquel a été rattachée l'église romane. Le château remanié a gardé quelques éléments marquants : chemin de ronde, fenêtre renaissance, fortifications, 2 salles renaissance à plafond peint.

(photos : place de l'église avec le château, maison de village - photos prises par moi-même - , église et château vue depuis l'entrée du village -photos du net -)

sud,région,tourisme,saison,balades,loisirs,pic st loupsud,région,tourisme,saison,balades,loisirs,pic st loup

SAINT MARTIN DE LONDRES

P1040325 ST MARTIN DE LONDRES VERS EGLISE (2448 x 1836).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040326 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE (2448 x 1836).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040329 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE (2448 x 1836).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040330 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE  (2448 x 1836).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040331 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE (1836 x 2448).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040340 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE PLACE (1836 x 2448).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040333 ST MARTIN DE LONDRES ST MARTIN PORTE EGLISE  (2448 x 1836).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040335 ST MARTIN EGLISE PETIT AUTEL (1500 x 2000).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040337 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE PRECHE (1500 x 2000).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040338 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE EVEQUE (1500 x 2000).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040334 ST MARTIN DE LONDRES PLAQUE GAUCHE EGLISE (1836 x 2448).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs petites églises et hameaux des environs se regroupent à la fin du Haut Moyen Age, vers la fin du Xème siècle, au bord du marécage "Londres" ou "Loundres". Saint Martin de Londres fut ainsi érigé en prieuré dépendant de l'abbaye de Gellone (Saint Guilhem le Désert).

Se retrouvent à Saint Martin de Londres toutes les caractéristiques du 1er art roman qui s'épanouit en Languedoc au cours du XIème siècle. Il succède à l'architecture dite wisigothique plus simple, apparue au Vème siècle après J. C.

On remarque, pour l'église St Martin, l'architecture extérieure de style byzantin évoqué par la présence de la coupole, la taille soignée et régulière des pierres par technique de "feuille de fougères", le plan tréflé, la coupole à l'intérieur, la transition du plan carré de la croisée du transept au plan circulaire, un début de sculpture à motifs végétaux sur certains chapiteaux qui préfigure le 2ème art roman qui se développera au cours du XIIème siècle, la dalle monolithe romane devant l'autel.

 (photos : église, place de l'église, maisons sur la place de l'église, Saint Martin à cheval, détail d'une plaque à l'entrée extérieure de l'église, intérieur de l'église, maison du village).

 P1040327 ST MARTIN DE LONDRES PLACE EGLISE (2448 x 1836).jpgP1040328 ST MARTIN DE LONDRES PLACE EGLISE (1632 x 1224).jpgP1040324 ST MARTIN DE LONDRES (1836 x 2448).jpg

LES MATELLES (village médiéval)

Derrière les remparts du XVème siècle, on se promène à travers les ruelles ponctuées de placettes et d'escaliers.

Les portes d'enceinte, le clocher fortifié, les arcs-boutants, les meurtrières, les fenêtres à meneaux et à encadrement Renaissance, évoquent des moments clés du passé. Le Musée de la préhistoire, installé dans l'ancienne maison consulaire, vous fait prendre contact avec ses plus anciens habitants.

(photos : ruelles, cloches de l'église, Oratoire dans une ruelle)

sud,région,tourisme,saison,pic st loup,nature,loisirs

 

 

 

 

 

sud,région,tourisme,saison,pic st loup,nature,loisirssud,région,tourisme,saison,pic st loup,nature,loisirssud,région,tourisme,saison,pic st loup,nature,loisirssud,région,tourisme,saison,pic st loup,nature,loisirssud,région,tourisme,saison,pic st loup,nature,loisirssud,région,tourisme,saison,pic st loup,nature,loisirs

 

 

08/01/2015

L'ABBAYE DE GELLONE à SAINT GUILHEM LE DESERT (notre visite du Lundi 5 janvier 2015)

Fondée en 804 par Guilhem, reconstruite au début du 11ème siècle, le rayonnement de Gellone s'affirme au cours des siècles.

Le monastère d'art Roman languedocien devient une halte privilégiée sur le chemin de Compostelle.

Au 16ème siècle, les guerres de religion entraînent son déclin.

Le monastère est sauvé des ruines grâce à la Congrégation de Saint Maur qui y habite jusqu'en 1790.

L'abbatiale devient église du village à la Révolution. Les bâtiments conventuels sont vendus comme biens nationaux. Une filature et une tannerie s'y installent. Le cloître sert de carrière de pierres.

A partir de 1840, l'abbaye devient Monument Historique. Dès 1960, l'édifice est restauré. En 1998, l'abbaye de Gellone est classée au Patrimoine Mondial par l'Unesco au titre des Chemins de Saint Jacques de Compostelle en France.

(Une partie des sculptures se trouve au Musée des Cloîtres à New York).

tourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le déserttourisme,sud,région,hérault,saisons,voyage,culture,saint guilhem le désert

23/12/2014

MAGUELONE - LA CATHEDRALE

Maguelone, cité romaine et port de mer au IIème siècle, un des plus anciens évêchés de la Gaule, ville de la septimanie et station Sarrasine, ruinée par Charles Martel en 737.

En 1037, les évêques reviennent. Il rebâtissent la cathédrale St Pierre.

Le 27 avril 1085, le Comte de Maguelone, petit neveu de St Benoit d'Aniane, fait hommage de la seigneurie à Grégoire VII.

Le 29 juin 1096, Urbain II bénit l'Ile et en proclame l'église la 1ère après celle de Rome.

Maguelone est un foyer incomparable de charité, refuge et asile des grands Papes URBAIN II, GELASE II, CALIXTE II, INNOCENT II, ALEXANDRE III.

En avril 1593, François 1er vient dans l'ile voir son ami l'évêque PELLICIER.

Le 27 mars 1536 on transfère l'évêché à Montpellier.

Le 12 janvier 1708, aliénation des pierres pour la construction du canal et le 3 mars 1791 on vend Maguelone comme bien national.

On peut voir sur ma vidéo le lieu que j'ai visité le 22 décembre dernier :


 

 

 

 

 

01/11/2014

Ma visite au Prieuré St Michel de Grandmont dans le Lodévois

J'ai réalisé cette vidéo après ma visite au PRIEURE SAINT MICHEL DE GRANDMONT, dans l'Hérault, près de Lodève, cette semaine, dont j'avais publié plusieurs notes sur ce blog.

Je vous laisse la découvrir ici :

https://www.youtube.com/watch?v=jO85tv-8dUE&index=2&list=UUiRwMhM3HsdSDRR299xrYVQ


 

 

01/09/2014

CHANTIER DE FOUILLES (ETE 2014) à MURVIEL LES MONTPELLIER

J'ai profité de la présentation du chantier des fouilles au mois de juillet.

Nous nous sommes rendus à la Domus du site gallo-romain.

L'habitat romain mis à jour est identique à celui de Nimes, Béziers ou Arles.

L'habitation semble avoir été occupée de 50 avant J.C. à 70 après J.C.

Elle paraît avoir subi plusieurs agrandissements et modifications. Nous avons pu voir des décorations murales : une plinthe rouge, une frise bleue et un pan de mur blanc ainsi qu'un "dolium" très bien conservé et encore en place (1, 70 m de profondeur).

Le chantier de l'Université Paul Valéry 3 qui a fouillé la Domus comprenait 25 étudiants issus de toutes les régions de France.

saisons,tourisme; été,archéologie,région,murvielsaisons,tourisme; été,archéologie,région,murvielsaisons,tourisme; été,archéologie,région,murvielsaisons,tourisme; été,archéologie,région,murvielsaisons,tourisme; été,archéologie,région,murvielsaisons,tourisme; été,archéologie,région,murviel

 

01/02/2014

LE BELVEDERE DU BERGER

Hier, nous avons profité du beau temps pour pousser plus loin notre promenade faite au mois d'octobre de l'année dernière, après le village de PUECHABON, adossé au Causse de MONTCALMES, dans la moyenne vallée de l'Hérault.

Nous nous sommes dirigés dans la garrigue en suivant le circuit vers le Belvédère du Berger après avoir laissé la voiture en haut des falaises vertigineuses. Après une heure et demi de marche, nous arrivons au Belvédère où nous avons une vue imprenable sur ST GUILHEM LE DESERT et le Château du Géant qui domine le village.

On raconte à St Guilhem qu'un géant avait élu domicile aux ruines du château en compagnie d'une pie qui terrorisait la population. Un jour, Guilhem décida de se déguiser en servante pour aller combattre l'imposteur. Arrivé à la porte de la forteresse, le géant lui ouvre. Il s'en suit un âpre combat qui voit la victoire de Guilhem sur le géant qui fut précipité au bas des falaises du château. La pie, s'enfuyant, est partie se cacher on ne sait où. Depuis, à St Guilhem le Désert on vit tranquille.

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

 

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

randonné,tourisme,voyages,marche,saison,histoire,culture,sport,société,journal intime

09/01/2014

L'ABBAYE ST FELIX DE MONTCEAU

L'abbaye de St Félix de Montceau figure sur un document du XIème siècle (1092) qui la dépeint comme déjà prospère. C'est une abbaye bénédictine.

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault









































Le nombre de religieuses augmentant, l'abbaye s'agrandit jusqu'au 13ème siècle. On construit la grande abbatiale gothique, la chapelle romane étant devenue trop petite.

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault
























voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault
























Au 14ème siècle, on crée une enfermerie (prison) pour enfermer et punir les soeurs coupables de débauche.

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault


















Au 15ème siècle, l'abbaye est pillée et incendiée par des mercenaires, à la fin de la guerre de 100 ans. On la délaisse vers 1514 pour se réfugier dans les remparts de GIGEAN où une nouvelle abbaye est construite (mais détruite au 19ème siècle).

Laissée à l'abandon, l'abbaye sert de pierrier aux habitants qui y viennent récupérer du matériel de construction.

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault
























En 1970, elle est restaurée par une association.

Les jardins monastiques sont créés dans les années 2000.

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault



















voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault
























voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault
























voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault
























On peut admirer l'abbatiale gothique et sa rosace, la chapelle romane du 11ème siècle, le funérarium, le chauffoir, le sellier, la cuisine, le réfectoire, le lavabo et l'infirmerie ainsi que quelques autres pièces.

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault


















voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault
























voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault


















voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault

voyages,tourisme,souvenirs,saisons,sud,hérault

























































Du haut du site, on a une vue sur l'Etang de Thau et SETE.

23/08/2013

VISITE GUIDEE DES FOUILLES ARCHEOLOGIQUES A MURVIEL LES MONTPELLIER

J'étais présente ce 21 août pour l'unique visite guidée des fouilles archéologiques dans mon village, MURVIEL LES MONTPELLIER.

La saison se termine encore cette année par de belles découvertes.

Patrick THOLLARD (en blanc sur la photo) nous explique comment et quand a été découvert le site antique, comment il se présentait au cours des siècles, puis ce qui a été mis à jour ces 3 derniers mois sur les différents lieux de la visite par les étudiants travaillant tout l'été sous un soleil de plomb...

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine à la même époque.

 

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

 histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture 

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture 

 

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture

histoire,archéologie,fouilles,antiquité,région,culture